Prométhée Eurl Prométhée Eurl Prométhée Eurl

Découvrez les conseils de Prométhée Eurl, « le Messager du feu », spécialisée dans les diagnostics à Biganos (33), Biscarrosse (40) et Bassin d'Arcachon.

Le bois de chauffe idéal est un bois coupé, fendu et stocké au moins depuis 18 à 24 mois sous abris. En effet, un bois de moins de dix-huit mois laisse apparaître un taux d’humidité souvent supérieur à 50%, entrainant des combustions incomplètes, l’encrassement exagéré des conduits de cheminée (bistrage), mais aussi des appareils de chauffe (insert, foyer fermé et poêle à bois) ainsi que de leurs vitres, favorisant les risques d’incendies de cheminées, les refoulements, noircissements et mauvaises odeurs.

Un foyer fermé, un insert ou un poêle à bois ne doit fonctionner qu’avec du bois de chauffage et assimilé (bois non traité, palettes et cagettes excellentes en petite quantité pour aider au démarrage).

Eviter tous les bois traités, peints et vernis, ou les agglomérés et stratifiés, ainsi que tout papier glacé !

(Risque d’émanation toxique, d’encrassement important très difficile à éliminer, et de tâches lors de coulures)

Ne jamais utiliser de charbon ou assimilé (sauf si mixte : bois/charbon, et équipé d’une trémie spéciale dans ce cas)

Ne jamais démarrer, ou pire encore, relancer un feu avec de l’alcool ou à base de pétrole et produits dérivés, tout particulièrement en cas de foyer fermé.

Ne transformez pas un foyer ouvert en foyer fermé par un système de porte rapporté, sans vérifier la classification de votre conduit de fumée.

Il est possible que celui-ci ne résiste pas à des températures de « feu fermé » pouvant aller au-delà de 400° (cf. dernier DTU 24-1 et normes européennes en vigueur)

Consultez toujours au préalable un spécialiste.

Espérant que ces « petits tuyaux » vont auront été utiles, mais sachez qu’ils ne remplaceront jamais les conseils adaptés en direct d’un spécialiste !

Consultez-nous ou laissez-nous vos messages et coordonnées dans la page « contact », on vous répondra ou contactera au plus vite ! Merci de votre visite.

Retour en haut de page

Le bois de chauffe